...
loader image
Capture d'écran tuto Youtube entretien Monstera

Le brunissement de la Monstera Variegata

Mai 8, 2023 | Monstera, Entretien | 0 commentaires

Comment stopper le brunissement de la Monstera Variegata?

Pour commencer, examinons les causes du brunissement. La question du brunissement est assez complexe, mais avant tout, il faut exclure le brunissement causé par la brûlure du soleil. (Sinon ça sera trop facile).

Nous savons tous que la variégation blanche est due à un manque de chlorophylle chez la Monstera Variegata. Ce manque de chlorophylle rend la paroi cellulaire des feuilles beaucoup plus fragile, ce qui rend la Monstera Variegata plus sujette au brunissement. C’est pourquoi l’on dit que les feuilles panachées sont plus robustes que les feuilles ayant des parties blanches sectorielles.

Je donne souvent l’exemple pour expliquer le fait qu’il y a un rejet naturel chez les plantes albinos. Chez la Monstera Variegata, les parties dépourvues de chlorophylle vivent aux dépens des parties vertes de la plante. C’est similaire au fonctionnement d’une entreprise. Plus l’entreprise est grande avec de nombreux employés, plus elle peut supporter la présence de personnel non productif. En revanche, dans une petite entreprise, on est obligé de licencier les employés qui ne contribuent pas et qui coûtent de l’argent. Donc, si vous souhaitez avoir une Monstera Variegata d’une extreme beauté de blancheur, il est préférable de choisir une plante plus solide qui a plusieurs feuilles. Nous aborderons cette question plus en détail dans un autre tutoriel sur “Comment choisir sa Monstera Variegata”. Il est donc important d’adopter une attitude “zen” dans la culture de votre Monstera.

Si vous possédez déjà une Monstera Deliciosa dite « classique » ou verte, vous pouvez observer des gouttelettes pendant les premiers jours suivant l’arrosage. C’est même un signe du bon fonctionnement de son système racinaire. La plante évacue le surplus d’eau après l’arrosage. Cependant, pour une Monstera Variegata, il est préférable de mieux contrôler la quantité d’eau que vous lui donnez pour éviter au maximum ces « petites gouttelettes ».

Les gouttelettes observées après l’arrosage sont appelées « guttation ».La guttation est un phénomène naturel qui se produit chez certaines plantes, généralement pendant la nuit, lorsque l’humidité de l’air est élevée et que la plante a absorbé une grande quantité d’eau. La guttation se produit lorsque la pression racinaire dépasse la pression de saturation du sol et que l’eau est forcée à sortir des feuilles par des structures appelées hydathodes.

Lorsque trop d’eau stagne sur les parties blanches de la plante et qu’elle n’est pas évacuée rapidement, la paroi cellulaire peut être endommagée, ce qui peut entraîner un brunissement des parties blanches.

Pour minimiser les risques, veillez à respecter les points suivants :

Premièrement :

Il est important de respecter le cycle de séchage du terreau avant de ré-arroser votre plante. Un terreau constamment humide favorise le développement des bactéries anaérobies, ce qui peut causer la pourriture des racines. Ensuite le brunissement des feuilles inévitables.

Deuxièmement :

L’arrosage.

L’arrosage est un élément crucial pour la santé de votre Monstera Variegata. Il est recommandé de préférer l’arrosage le matin, particulièrement par beau temps. Après une journée d’évaporation des feuilles, le risque de sur-arrosage est considérablement réduit. En effet, la plante ferme ses stomates pendant la nuit, ce qui diminue fortement l’évaporation d’eau.(C’est aussi pour ça qu’on découvre souvent la mauvaise surprise au petit matin.)

Il est donc fréquent de découvrir des mauvaises surprises le matin.

Les stomates sont des orifices dans l’épiderme des feuilles permettant les échanges gazeux. Ils peuvent s’ouvrir et se fermer pour laisser passer les gaz. La plante ferme ses stomates la nuit et lorsque la température est trop élevée pour limiter les pertes d’eau.

Quand la température est très basse (en dessous de 15) ou que la chaleur est excessive (au dessus de 35), le métabolisme de la plante entre dans un état de dormance. Il est alors recommandé de réduire l’arrosage et d’humidifier le terreau plutôt que de l’arroser normalement. Pour cela, vous pouvez arroser uniquement le contour du terreau. L’eau sera ensuite absorbée par capillarité jusqu’au centre du pot pour éviter que les racines ne se dessèchent.

Troisièmement :

Le rempotage.

Lorsque vous rempotez votre plante, il est conseillé de choisir un pot qui n’est pas trop grand. Si les feuilles de votre Monstera Variegata sont très blanches, vous pouvez choisir un pot qui est maximum deux tailles au-dessus de l’ancien pot. En outre, il est recommandé de préparer un mélange de terreau plus aéré lorsque les feuilles sont très blanches.

Quatrièmement :

L’hydrométrie.

Si vous possédez une ou plusieurs Monsteras Variegatas très blanches, il est important de maintenir une hydrométrie relative inférieure à 70%. Une fourchette de 40 à 60% convient parfaitement pour cette plante. En revanche, si vous avez des Anthuriums et des Alocasias qui nécessitent une hygrométrie plus élevée, au-dessus de 70%, il est recommandé de disposer d’une ventilation permanente.

Dernièrement :

N’oubliez pas que votre Monstera Variegata est une plante tropicale et il est essentiel de lui fournir des conditions de culture qui se rapprochent de son habitat naturel pour maintenir une croissance constante et saine. Pour cela, vous pouvez consulter mon tutoriel sur l’entretien général d’une Monstera Variegata.

Comment stopper le brunissement ?

Dès les premiers signes de brunissement visibles sur votre plante, il est important d’agir rapidement. Commencez par vérifier les causes possibles, telles que :

  • Ai-je arrosé ma plante en excès ?
  • La température est-elle trop basse ou trop élevée pour ma plante ?
  • L’humidité ambiante est-elle suffisamment élevée pour ma plante ?
  • La luminosité est-elle trop faible pour ma plante ?

Il arrive souvent que l’on se trompe sur la cause du brunissement des feuilles de notre Monstera. En voyant les petites taches brunes apparaître, on peut croire que notre plante manque d’eau et décider de l’arroser. Cependant, cela peut être contre-productif. Dans la plupart des cas, le brunissement est en effet provoqué par un déséquilibre dans sa capacité à évacuer l’eau, plutôt que par un manque d’eau.

Lorsque le terreau est trop humide, vous pouvez retirer la couche supérieure du terreau ou presque complètement retirer la motte de son pot. Vous pouvez également surélever le pot pour favoriser le drainage par le fond. Pour accélérer le séchage, vous pouvez aussi ajouter de la ventilation.

Le reste concerne l’augmentation du métabolisme de votre plante. Vérifiez les conditions de base, telles que la température et l’humidité. Jouez également avec la luminosité. Si vous possédez une Monstera Variegata très blanche, il est nécessaire d’installer une lampe de croissance au spectre complet chez vous.

Prolongez le temps d’éclairage de votre Monstera Variegata pour augmenter son métabolisme, et donc sa capacité d’évacuation d’eau. Vous pouvez même laisser votre lampe allumée 24h/24h pour éviter que les stomates se ferment. Ne vous inquiétez pas, votre Monstera ne va pas se plaindre de deux ou trois jours sans sommeil. Il faut aussi prendre en compte une densité d’éclairage d’au moins 2000 lux.

Le dernier petit tips concerne le positionnement des feuilles. J’ai tendance à donner à ma plante une source de lumière forte qui vient d’un seul côté. Comme face à une fenêtre. Cela leur permet de pousser des feuilles verticalement. Les feuilles verticales facilitent l’évacuation des gouttelettes en cas de guttation.

Il n’est pas nécessaire de couper immédiatement les parties brunies. Une fois le brunissement est stoppé, en quelques jours la partie brunie sera séchée naturellement , comme du « Chips ». À ce moment là, vous pouvez couper la partie endommagée pour des raisons esthétiques.

Voilà. La lutte contre le brunissement des feuilles consiste tout simplement à lui donner les meilleures conditions à maintenir une croissance optimale. Plus votre monstera pousse bien, avec un très bon système racinaire, moins elle risque de voir ses feuilles brunir.

On est en avril, le printemps arrive, dans mon prochain tuto , je vous parlerai du rempotage bien évidemment.

J’espère que cette vidéo vous a été utile. Merci de cliquer j’aime en bas de la vidéo et abonnez vous à ma chaine pour être alerté de mes prochaines publications.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La communauté des passionnés de plantes rares

Inscrivez-vous à notre newsletter

Rejoingnez notre mailing list pour recevoir les dernières news et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes inscrit(e)s!