...
loader image

Entretien de la Monstera Variegata 1

Avr 13, 2023 | Monstera, Entretien | 0 commentaires

ll y a trois ans, je suis tombée follement amoureuse de cette belle plante. J’ai pu me procurer mes toutes premières boutures aux enchères. Aujourd’hui, elle est devenue beaucoup plus courante et abordable, on arrive même à la trouver dans les jardineries.

Le charme de la Monstera Variegata, c’est, selon moi, non seulement sa beauté extraordinaire, mais également les surprises qu’elle nous réserve à chaque nouvelle feuille. Elle nous permet de sortir de notre routine quotidienne, faite de “métro, boulot, dodo”.

Une fois qu’on les a à la maison, on essaye de savoir comment bien les entretenir. Je pense que vous êtes très nombreux comme moi, vivant en appartement, en maison, en métropole avec un climat très tempéré. Il faut toujours faire attention à la température, à la luminosité et à l’humidité ambiante. Sachant que la Monstera est une plante tropicale, quelles sont les meilleures conditions qu’on puisse lui offrir pour qu’elle puisse s’épanouir chez nous? Je suis là pour partager cette expérience avec vous.

 

Sachant que la Monstera est une plante tropicale, quelles sont les meilleures conditions que nous pouvons lui offrir pour qu’elle puisse s’épanouir chez nous ? Je vais vous les donner.

 

Premièrement :

Pour que votre Monstera Variegata puisse s’épanouir dans votre intérieur, la température est primordiale ! Cette plante tropicale vit entre 15°C et 35°C. En dessous de 15°C, elle risque de geler, et au-dessus de 35°C, elle risque de brûler. La température idéale se situe entre 18°C et 28°C pour garantir une bonne croissance, sachant que 18°C est vraiment la température minimale.

Deuxièmement :

La luminosité !

On dit souvent qu’il faut placer la Monstera Variegata dans un endroit lumineux en évitant le soleil direct.

Une MV pousse correctement avec une luminosité entre 2000 lux à 60000 lux. Idéalement entre 5000 lux et 20000 lux.

La mesure Lux correspond à la densité de luminosité reçue par une surface donnée.

 

La luminosité est également importante ! On dit souvent qu’il faut placer la monstera variegata dans un endroit lumineux en évitant le soleil direct. Cette plante pousse correctement avec une luminosité comprise entre 2000 lux et 60000 lux, idéalement entre 5000 lux et 20000 lux.

2000 lux correspond à la luminosité à 1 mètre de votre fenêtre plein sud lors d’un temps nuageux, tandis que 20000 lux correspond à la lumière directe du soleil levant. Mes monstera variegata supportent très bien le lever et le coucher de soleil, ainsi que le peu de soleil direct en hiver chez moi en région parisienne. Bien sûr, l’humidité ambiante de votre environnement doit être suffisamment élevée.

Pour assurer une bonne croissance constante tout au long de l’année, comme une Monstera Variegata Borsigiana, c’est entre 1 à 2 feuilles par mois. Il est indispensable de fournir une lampe horticole au spectre complet qui offrira un éclairage de 10 à 14 heures par jour, comme dans leur habitat naturel.

Troisièmement :

Parlons de l’humidité ambiante, que l’on appelle également hygrométrie. Il est très facile à s’équiper un thermo-humidimètre. Une Monstera Variegata a besoin d’une hydrométrie au dessus de 50%. Quand elle montre au dessus de 70%, je rajoute une ventilation,

Pour la variegation très blanche sectorielle, au dessus de 70%, surtout quand votre monstera cohabite avec des plantes comme les anthuriums qui demandent une hydrométrie très élevée, une aération permanente est recommandée, comme un petit ventilateur.

Dernièrement :

L’arrosage et la fertilisation.

Arrosez votre Monstera Variegata quand son pot est devenu léger, c’est à dire séché au dessus de 60% et videz l’eau de sous coupe. Vous pouvez aussi mettre deux phalanges dans vers le centre du terreau, si vous ne sentez plus d’humidité, c’est aussi le moment de passer à l’arrosage (prenez en compte de la taille du pot). Il est très très important de respecter le cycle de séchage.

La plus part d’engrais équilibré pour les plantes d’intérieur lui convient. Choisissez une bonne marque d’engrais qui contient les 5 à 7 oligo-éléments de base pour éviter les carences d’une plante cultivée en pot.

En ce qui concerne l’azote, je n’ai pas observé un changement de variegation chez mes mv suite à augmentation de l’azote.

En cas de base température ou grande chaleur, humidifier le terreau au lieu d’un arrosage habituel ( comme arroser légèrement le contour du terreau, l’eau va humidifier le terreau par capillarité). Dans le même temps arrêtez l’apport d’engrais pour éviter tout risque de pourrissement des racines.

Arrosez votre Monstera Variegata quand son pot est devenu léger, c’est-à-dire lorsque le terreau est sec sur environ 2 cm de profondeur et videz l’eau de la soucoupe. Vous pouvez aussi mettre deux doigts dans le terreau vers le centre du pot, si vous ne sentez plus d’humidité, c’est également le moment de passer à l’arrosage (en tenant compte de la taille du pot). Il est important de respecter le cycle de séchage.

 La plupart des engrais équilibrés conviennent à la Monstera Variegata. Choisissez une marque d’engrais qui contient les 5 à 7 oligo-éléments de base pour éviter les carences chez une plante cultivée en pot. En ce qui concerne l’azote, je n’ai pas observé de changement de variegation chez mes Monstera Variegata suite à une augmentation de l’azote.

En cas de températures extrêmes ou de chaleur élevée, il est préférable d’humidifier le terreau plutôt que de procéder à un arrosage classique (par exemple, en arrosant légèrement les contours du pot, l’eau va humidifier le terreau par capillarité). Dans le même temps, arrêtez l’apport d’engrais pour éviter tout risque de pourrissement des racines.

Voici la base de l’entretien d’une monstera variegata. Dans mes prochains tutos, je vous parlai de:

1) La question de brunissement et comment le stopper, ( je crois que ça c’est le casse-tête de bcp d’amoureux de mv)

2) Le rempotage et comment préparer son terreau aracée

3) L’influence de luminosité sur la monstera variegata,

4) Comment tuteurer une monstera variegata et fabriquer son tuteur maison ?

5) Comment choisir sa monstera variegata ?

6) Comment distinguer une borsigiana d’une déliciosa large form ?

7) Comment bouturer une monstera variegata ?

8) Comment faire de l’enzyme maison pour améliorer la qualité de terreau en pot ?

9) Que faire en cas de pourrissement des racines ?

10) La prévention des nuisible et les maladies fongiques.

 

2F3ED750 AE41 4268 94C1 15F1BA850A34


96FBBB9A C0FD 4189 AD36 907DDFBEDD2F

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La communauté des passionnés de plantes rares

Inscrivez-vous à notre newsletter

Rejoingnez notre mailing list pour recevoir les dernières news et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes inscrit(e)s!